Anecdotes insolites d’Indonésie

Me voilà en Indonésie pour 15 jours, pour acheter un nouveau stock de tissus batik colorés et originaux ! Mais cette activité d’achat de tissu batik me permet aussi de mieux connaître ce peuple et ce pays. Alors voici quelques anecdotes croustillantes afin de vous faire partager mon plaisir de voyager et de se laisser surprendre !

Circulation à Jakarta

Circulation à Jakarta

1-      A Jakarta, n’importe qui s’improvise agent de circulation ! S’il a arrêté efficacement les voitures pour en laisser passer une autre, il reçoit un petit billet, et le tout mis bout à bout, il gagne sa vie ainsi. En Indonésie, tous les indonésiens sont entrepreneurs !

motos à l'ombre

motos à l’ombre

2-      A Jakarta, à cause d’une circulation cauchemardesque, le gouvernement a instauré une règle sur certaines grandes artères de la ville : de 7h à 19h, il faut être 3 minimum par voiture. Qu’à cela ne tienne, les indonésiens se sont organisés ! Aux 2 extrémités de ces artères, des ‘faux’ passagers proposent leurs services ! Toute la journée ils montent et ils descendent l’avenue dans les voitures pour faire le 3ème passager !! J’adore comment les règles peuvent être contournées ingénieusement !!

Indonésienne avec sac Louis Vuitton

Indonésienne avec sac Louis Vuitton

3-      A Jakarta encore, aux feux rouges, les motos ne sont pas toujours là où on les attend ! Ici, elles sont toutes agglutinées à l’ombre d’un arbre, à au moins 100m du feu !

4-      Ici, les filles sont coquettes !
Elles n’hésitent pas à porter les marques les plus branchées ! Je n’ai jamais autant vu de sac Louis Vuitton qu’ici ! Même les femmes de ménage en ont ! Bizarre non ?!

5-      Quant aux téléphones portables, on trouve beaucoup de blackberry, mais une marque fait rage, made in China : blueberry ! En matière de copie, ils auraient pu faire plus discrets non ?!!!

Foule indonésienne sur le quai du train

Foule indonésienne sur le quai du train

6-      Le croyez-vous ? Tout ce beau monde est rentré dans le train, sans même que ce soit bondé ! Ils sont forts ces indos non ?!!

7-      Dans le train on peut acheter au choix : café et boissons, nourriture, brochettes de tofu, des coussins (pour mettre sous les fesses), des robes, du batik, des mouchoirs, des petits bonnets pour musulmans, des lunettes de vue (ça j’ai adoré !)…

8-      Tout aussi fort, à l’arrivée du train à Pekalongan, le train est trop long pour le quai, nous devons donc sauter du train, malheureusement il pleut fort donc le temps de rejoindre le quai je suis moitié mouillée (devinez comment la pluie était orientée) ! Sans parler du fait que j’en ai choqué plus d’un à faire le concours de T-shirt mouillé !…

La douche indonésienne

La douche indonésienne, 3sec. suffisent !

Et sinon pour donner quelques informations quand même sur la quête de tissus batik, j’ai donc acheté 1/3 de mon nouveau stock, dans un magasin de grossiste (devrais-je l’appeler un magasin ?) proposant des batiks jusqu’au plafond : 3m ! Je m’attendais à quelque chose de plus confortable et class, mais non, j’ai dû choisir vos tissus en plein passage, debout, au milieu de montagnes de tissus ! Du coup j’ai fait de mon mieux pour bien les choisir, mais ce n’était vraiment pas évident ! Sans parler du fait qu’il a plu à ce moment-là et que les rues se sont retrouvées inondées, de sorte que je ne pouvais plus sortir avec ma valise à roulettes !!!!

Quelques photos alléchantes (mais de mauvaise qualité, désolée !):

De la collection 'coup de coeur'

De la collection ‘coup de coeur’

De la collection tissus noirs

De la collection tissus noirs

Je suis maintenant à Pekalongan pour compléter le stock de tissus batik. Alors à bientôt !

Consultez les tissus batik encore en vente !

Après une superbe réunion de passionnées de tissus, ce w. end à Strasbourg, j’ai mis à jour la liste des tissus batik encore disponibles à la vente. J’ai aussi fait mes calculs : presque la moitié du stock a été vendue depuis octobre !

Aussi je vous invite à consulter à nouveau les articles vous présentant les tissus encore en stock et à me faire savoir si vous voulez me rencontrer ou revoir !

Ce que je trouve magnifique, c’est que les étoffes vendues se répartissent presque équitablement entre toutes les collections, confirmant que… vous êtes tou(te)s différent(e)s, que chacun(e) semble y trouver son compte et que donc c’était un bon choix d’avoir opté pour la variété plutôt que la quantité !

___________________________________________________________________________________

Pour me contacter, rendez-vous sur la page contact de Tissus du Monde !

Pour faire une demande de prix, il suffit d’envoyer une demande avec la référence du/des tissus à : contact@tissus-du-monde.fr

Collection de tissus batik ‘coup de coeur’

Enorme coup de coeur pour cette collection de tissus batik d’exception, aux motifs très originaux et aux couleurs contrastées.

Tissu batik 2 motifs HA-CARRE

Tissu batik 2 motifs HA-CARRE

Détails du tissu batik HA-CARRE-VR

Détails du tissu batik HA-CARRE-VR

Tissu batik disponible en bleu (x2), marron et vert. Le tissu  marron a été vendu à Aix les Bains, les tissus bleu et vert ont été vendus à Chambéry. Le 2ème tissu bleu  a été vendu à Grenoble.

Désolée il n’y en a plus !
—————————————————————————————————————————————-

Tissu batik 2 motifs HA-POINT

Tissu batik 2 motifs HA-POINT

Détails du tissu batik HA-POINT-BL

Détails du tissu batik HA-POINT-BL

Tissu batik disponible en marron et bleu. Le tissu batik marron a été vendu à Lyon. Le tissu bleu a été vendu à Grenoble.

Désolée, il n’y en a plus !
—————————————————————————————————————————————-

Tissu batik 2 motifs HA-FOUG-MR

Tissu batik 2 motifs HA-FOUG-MR

Détail du tissu batik HA-FOUG-MR

Détail du tissu batik HA-FOUG-MR

Désolée, les 2 exemplaires de ce tissu ont été vendus à Strasbourg.
—————————————————————————————————————————————-

Tissu batik 2 motifs HA-ETOIL-BL

Tissu batik 2 motifs HA-ETOIL-BL

Détails du tissu batik HA-ETOIL-BL

Détails du tissu batik HA-ETOIL-BL

Désolée, cet exemplaire unique a été vendu à Strasbourg !
—————————————————————————————————————————————-

Tissu batik 2 motifs HA-ARTIF-OG

Tissu batik 2 motifs HA-ARTIF-OG

Détail du tissu batik HA-ARTIF-OG

Détail du tissu batik HA-ARTIF-OG

Cet exemplaire unique a été vendu à Grenoble !
—————————————————————————————————————————————-

Tissu batik 2 motifs HA-WORM-OG

Tissu batik 2 motifs HA-WORM-OG

Détail du tissu batik HA-WORM-OG

Détail du tissu batik HA-WORM-OG

Désolée, cet exemplaire unique a été vendu à Annecy.
—————————————————————————————————————————————-

Tissu batik HA-FLEUR-VR

Tissu batik HA-FLEUR-VR

Détail du tissu batik HA-FLEUR-VR

Détail du tissu batik HA-FLEUR-VR

Tissu batik vert foncé ! Désolée, ce tissu a été vendu au Danemark !
—————————————————————————————————————————————-
Un de ces tissus vous intéresse ? Rendez-vous sur la page ‘comment acheter‘ pour connaitre les différents moyens de me contacter !

Pekalongan, LA ville du batik !

Dhani vient nous chercher à l’arrivée, c’est chez elle que je loge, et c’est avec Erwin que je ‘chasse’. Telle est l’organisation définie !

le trio infernal : Dhani, Erwin et moi

le trio infernal : Dhani, Erwin et moi

Ici, dernière étape de mon périple, je me retrouve dans une villa extrêmement bourgeoise et profite même de la climatisation dans ma chambre ! Je peux ainsi reprendre des forces la nuit car cette fois ci la chasse durera au moins 3 jours !Nous attaquons dès le mardi matin avec le marché de batik. Au bout de 2h, je tombe sur des étoffes quasi identiques à celle que je cherche ! Je suis enthousiaste !

tissu batik coloré

Tissu batik original et coloré !

Seulement, ils n’en ont qu’une dizaine et m’annoncent 1 mois pour en refabriquer ! Je souhaite quand même visiter l’atelier aussi nous nous rendons sur place pour apprendre que ces tissus viennent d’une commande d’un client de Singapour (Ratna Dewi ??), que c’est son design, que l’impression a été faite à Jakarta mais qu’à Pekalongan ils ne font que du cap et tulis !… Ce que cela peut être compliqué ! La piste meurt donc automatiquement.

Ensuite a lieu l’épisode parmi les plus marrants de mon séjour. Erwin va chez un ami montrer mes échantillons. L’ami décide de nous accompagner chez un autre ami. Cet ami, voyant mes tissus, pense à un autre ami et souhaite nous y emmener. Ainsi, en à peine 1/2h, nous nous retrouvons à 3 motos et 4 personnes pour chasser mon batik !! Ma quête devient une affaire d’état ! Malheureusement nous ne trouvons rien de bien  intéressant.

Champs de tissus batik

Champs de tissus batik

En fin de journée, Erwin m’emmène chez le plus gros fabricant de batik imprimé main, qui reste pourtant une entreprise familiale.Ici les champs sont en tissus batik !

Impression main du tissu batik à l'aide d'un 'écran'

Impression main du tissu batik à l’aide d’un ‘écran’

Coloration de base du tissu avec impression batik

Coloration de base du tissu avec impression batik

Pose de l'après pour fixer les couleurs

Pose de l’après : les couleurs devraient donc tenir !

La production est automatisée, mais leur magasin d’usine est un immense entrepôt carrelé avec les tissus à même le sol. Cela fait marché aux puces, j’aime bien !

Magasin d'usine du fabricant de batik imprimé main

Magasin d’usine du fabricant de batik imprimé main

J’avais été invitée par un contact de Jakarta, à l’inauguration d’une exposition sur les différents styles de batik tulis, qui a lieu à l’International Batik Center. En y arrivant, nous réalisons que c’est un événement VIP, sur invitation. Je suis un peu déçue vu que j’avais été invitée, aussi nous demandons à la sécurité l’autorisation d’entrer.

Nouvelle affaire d’état, nous sommes interrogés par 3 personnes qui en appellent 15 et nous pouvons enfin entrer. Grand moment de solitude quand nous entrons, car notre arrivée tardive est vite remarquée, et Dhani est tout en noir car elle sort de funérailles et Erwin est en short Tshirt bleu !! Or il y a le maire, le gouverneur, des ministres etc !!! Moi j’avais pensé à mettre une jupe à fleurs donc je ne m’en sors pas trop mal. J’y rencontre des personnes qui travaillent auprès des artisans pour leur apprendre à produire plus propre : colorants naturels, économie d’énergie… Pour moi c’est une étape importante de mon périple car je souhaitais visiter quelques ateliers, voir leurs motifs et éventuellement ramener quelques étoffes. Je rencontre Robert, un professeur venu avec tous ses élèves (Allemagne, Pays-Bas, France…) pour donner un ton plus international à l’événement . Je rencontre aussi les contacts locaux qui pourront me montrer des ateliers. Je repars avec leurs numéros, bien contente de ces précieux contacts. Mais par la suite je n’arriverai pas à recontacter Robert, dont l’enthousiasme n’était l’affaire que d’une soirée ! Je recroise l’autre contact par hasard dans une exposition de batik et il me fait comprendre qu’il n’a pas le temps… Nouvelle déception !

Le mercredi est une très longue journée. Nous rencontrons par hasard mon contact de Bali, tout juste revenu de Denpasar puis Solo ! Nous reparlons de l’usine de Mme Ratna Dewi et de son atelier qui ne fait que du batik traditionnel (cap + couleur orange / marron).

Dhani nous a obtenu un RDV à Ratna Jaya, une grosse usine de batik imprimé machine qui, en quelques années seulement, a inondé le marché indonésien de ses tissus : c’est qu’ils doivent être biens ?!! Malheureusement, tout passe par un distributeur à Jakarta ! Je le contacterai lors de mon prochain séjour, si les étoffes Ratna Jaya vous plaisent !

Nous allons ensuite à Dupantex, une autre grosse usine tenue par des chinois. Leurs tissus dorés sont magnifiques ! Comme les autres il me parle de minimum de commande et devant mon insistance concernant un éventuel stock, il nous emmène voir son stock mort. Nous nous retrouvons dans un endroit sombre, chaud, humide et poussiéreux et il m’explique que les… 5000 étoffes ici présentes sont des surplus de commande ou de rejets qualité ! Je lui en achète pour le principe de rémunérer son temps passé avec nous mais hallucine de la mauvaise gestion des stocks et qu’il ose nous emmener là ! Nous ressortons donc avec les mains noires de poussière grasse !

Nous allons enfin au marché traditionnel où j’achète une dizaine d’étoffes au distributeur Unggul Jaya, un autre grand du business du batik imprimé machine. Le soir, Erwin, Dhani et moi nous délectons de poisson grillé à la sauce de soja après avoir été nous balader à la mer (impropre à la baignade, réservée aux pêcheurs).

Le jeudi, nous nous rendons chez la personne de confiance de Mme Ratna Dewi. Ce Mr est un grand connaisseur du marché du batik, il nous raconte que des thais ont fait fabriquer il y a 5 ans des tissus batik Ratna Dewi à Pekalongan par des malais. Les malais n’ayant jamais payé, les thais les tuèrent ! La marque serait-elle morte avec eux ?

Nous retournons ensuite chez Hani faire signer des papiers pour l’import et en profitons pour regarder son atelier de cap et de tulis.

Fabrication du tissu batik tulis avec le canting

Fabrication du tissu batik tulis avec le canting

Canting, outil qui sert a déposer la cire sur le tissu !

Canting, outil qui sert a déposer la cire sur le tissu !

Différentes tailles et finesses de canting

Différentes tailles et finesse de trait de canting

Atelier de fabrication du tissu batik Cap à l'aide de tampons

Atelier de fabrication du tissu batik Cap à l’aide de tampons

Les tampons pour le batik, de véritables oeuvres d'art

Les tampons pour le batik, de véritables oeuvres d’art

Elle me donne le contact de sa sœur à Jakarta qui gère la partie impression machine. Me voilà ainsi avec 2 contacts importants à Jakarta, mais qui ADORE les grandes villes  asiatiques !…

Tissu batik de 1973

Tissu batik de 1973

Le vendredi je visite le musée du batik et trouve une étoffe presque identique au style de Ratna Dewi et qui date de… 1973 ! Puis je m’exerce au cap et tulis, histoire de vérifier la difficulté de l’exercice et… c’est tout vu ! La cire goutte, la peinture déborde, la cata !

Pose de la cire avec un tampon pour le batik !

Pose de la cire avec un tampon pour le batik !

Etape 1 : pose de la cire avec le tampon : si on appuie pas assez la teinture passera au travers de la cire, si on appuie trop, le trait sera trop épais et le motif sera grossier !

Pose de la cire avec le canting

Pose de la cire avec le canting

Etape 2 : pose de la cire sur le tracé à l’aide du canting ou ‘essayer de tracer des traits réguliers sans faire goutter la cire !!

contrôle qualité car je suis encore nulle en batik !

contrôle qualité car je suis encore nulle en batik !

Etape 3 : la contrôleuse qualité repasse derrière et est énervante d’assurance et de dextérité !

Pose des teintes secondaires

Pose des teintes secondaires

Etape 4 : pose de la teinture secondaire –en ce qui me concerne, vert, jaune et rouge- : le tissu absorbe tellement que c’est impossible de ne pas déborder des motifs…

Pose de cire sur les parties teintes avant teinture principale

Pose de cire sur les parties teintes avant teinture principale

Etape 5 : pose de la cire sur les motifs peints afin de ne pas les reteinter

Teinture principale

Teinture principale

Etape 6 : teinture bleue dans des bains dont je ne connais pas la composition !

Fonte de la cire pour que la couleur du tissu (blanc) réapparaisse

Fonte de la cire pour que la couleur du tissu (blanc) réapparaisse

Etape 7 : fonte de la cire dans de l’eau bouillante

Mon 1er tissu batik !

Mon 1er tissu batik !

Et voilà ! ½ journée pour un tissu de 50x50cm !

Le soir on boit un verre avec la mère de Dhani et ses copines au festival de batik (pile pendant mon séjour à Pekalongan !!) : je fais l’attraction de la soirée, comme souvent !

Tissage

Tissage

Le samedi nous faisons un peu de shopping de souvenirs et Erwin m’emmène dans le Kampong Cap, chez un artisan de sa famille. Sa particularité ? Il fait le filage, le tissage et le batik dans son atelier, le tout à la main et, si on le souhaite, en coton bio ! Je suis enthousiaste et me promet de travailler avec lui par la suite : il traite ses eaux de teinture avant de les rejeter dans la rivière, est certifié ISO ! Youpi !

Filage

Filage

Sources d'eau chaude de Tegal

Sources d’eau chaude de Tegal

L’après-midi,  nous allons, le trio infernal, nous reposer dans des sources d’eau chaude à 2h de Pekalongan, dans la montagne. Cela me permet d’admirer les rizières en terrasse ! Nous croisons la pluie et la fraicheur, mais malgré cela les sources sont INCROYABLEMENT brûlantes ! Je suis sûre qu’en France elles seraient refroidies, pour éviter des malaises ! Nous profitons de ce moment de détente bien mérité, car je prends le train le lendemain pour Jakarta.

Mon périple est donc fini, je n’ai pas retrouvé la trace de Ratna Dewi mais j’ai exploré le milieu du batik et sélectionné pour vous une grande variété d’étoffes afin d’identifier celles qui ont le plus de succès et qui mérite d’être commandées en quantité ! Je compte sur vos retours !

Vous pouvez donc dès à présent me contacter pour organiser une rencontre : je suis sur Paris jusque vendredi midi et sur Lyon vendredi après-midi (salon ID creatives) et samedi matin ! Mon tel : 07 78 42 25 15, à bientôt j’espère !

Et merci de m’avoir suivi dans cette aventure !

De retour sur l’ile de Java

Mon retour a Java se fait a la fraiche car je suis deposee a l’aeroport a 2h30 du matin ! Je mets d’ailleurs presque 3 jours a m’en remettre.

Ma chasse au  batik continue donc, a Jogjkarta d’abord, ou je trouve des tissus batik, mais jamais aussi jolis que ceux que vous connaissez.

Defile d'indonesiennes habillees en tissus batik

Procession d’indonesiennes habillees en tissus batik

Presence exceptionnelle du pere noel !

Presence exceptionnelle du pere noel !

Nous assistons a une procession religieuse sans fin, ce qui me permet tout de meme de voir de jolis sarongs en tissus batik ! Et le pere Noel !

Balade dans les rizieres

Balade dans les rizieres

A solo ensuite, ou je passe 4 jours car je m’approche de plus en plus du but –au niveau du style.

Je loge chez Sukas d’abord, un guide touristique qui vit au milieu des rizieres. Je decouvre avec joie la vie a la campagne, les maisons typiques javanaises et me balade avec plaisir dans ses rizieres !

Il  m’amene lui aussi faire le tour des fabricants de tissus batik. Ils font du tissu batik tulis, du tissu batik cap et du tissu batik imprime a la main.

Creation de batik tulis

Creation de batik tulis

Fabrication de tissu batik cap (tampon)

Fabrication de tissu batik cap (tampon)

Echantillon de tampons pour batik cap

Echantillon de tampons pour batik cap

Tissu batik cap

Tissu batik cap

SHOWROOM DE FABRICANTS DE BATIK

Showroom de fabricant de batik

Mais ils n’ont malheureusement qu’une ou 2 etoffes de tissu batik a mon gout en stock… Il faudrait que je passe commande.

Chasse au batik avec Sukas

Chasse au batik avec Sukas

Je vais au marche aussi et retrouve des tissus batiks connus ainsi que des nouveaux tissus.

Les vendeurs, en voyant mes echantillons, rient tous et m’annoncent qui ce sont de tres anciens modeles = mes ami(e)s, c’est maintenant officiel, nous sommes ‘old-fashioned’ ! Ainsi je comprends mieux mes difficultes de trouver ce type de motifs = ils n’en font plus des comme ca ! Je trouve ainsi 2 etoffes de ‘derriere les fagots’, pieces historiques oubliees dans leur placard, toutes fins de stock ! La chasse s’annonce complexe.

Cela m’amene donc a posseder a ce jour 3 etoffes de 2m !… Maigre butin.

Je m’amuse beaucoup de penser que ce que nous aimons est ce qu’ils considerent comme ringards ! Ah, les gouts et les couleurs !

Le soir, Sukas m’emmene a sa rencontre hebdomadaire ‘English community’ et je me retrouve assaillie de questions par une dizaine d’indonesiens enchantes de rencontrer une europeenne !

Le lendemain je m’installe chez Endang, professeur d’anglais en ecole primaire. Elle me fait decouvrir les ‘coulisses’ de sa culture. Ainsi j’apprends que chaque ville d’Indonesie a son propre style de tissu batik et le prefere aux autres. Cela me permet d’esperer qu’a Pekalongan je trouverais mon bonheur !

Tissus traditionnels batik

Les tissus batik tulis que la mariee recoit en cadeau

Elle m’explique egalement l’utilisation des tissus batiks en Indonesie : au moment de se marier, la belle-mere propose a la mariee de choisir 2 tissus batiks tulis (faits main) qui ont des significations particulieres ; Endang avait choisi prosperite et respect pour son mariage. Il y a  egalement les tissus batiks pour les deces, ainsi le mort doit etre recouvert de 7 etoffes de batik noires, que ses enfants garderont ensuite. Il y a l’etoffe de batik pour porter les bebes etc, etc…

Elle m’apprend aussi a reconnaitre les teintures qui vont tenir dans le temps : il faut toucher le tissu batik avec la langue et si le gout est amer, la teinture ne tiendra pas !

Le soir, Endang a prevu d’aller a un concert, j’en profite donc pour aller au marche de nuit. Je ne croise aucun touriste ! Immersion totale donc, et je crois que je passe une soiree seule pour la toute premiere fois depuis mon arrivee !

Chasse au batik entre fiiillles

Chasse au batik entre fiiillles

Le lendemain Endang m’a prepare une chasse au tissu batik entre fiiiiiilles ! Nous partons donc a 4 prendre du bon temps dans les magasins de tissus batik.

C’est dans les n-ieme d’entre eux que je tombe sur un stock incroyable de tissus batik correspondant plus ou moins a mes criteres ! J’en achete 31 d’un coup !

A

Achat de tissus batik

Je devais par ailleurs rencontrer mon contact de Denpasar qui connaissait la marque que je recherche en priorite, mais il m’apprend qu’il ne sera a Solo que le 3 octobre, date a laquelle il devait me faire visiter son atelier de Pekalongan ! Je dois donc renoncer a le rencontrer mais il me donne l’adresse de l’atelier de Solo. C’est l’atelier de Mme Ratna Dewi. Nous y passons avec les filles, mais comme nous sommes dimanche, l’atelier est ferme, ce qui, pour nous europeen, est plutot une bonne chose ! Je decide donc d’y retourner le lendemain.

Le soir Endang et moi echangeons longuement sur nos croyances respectives, dans un grand respect et une belle ouverture d’esprit : elle est musulmane tres pratiquante. Elle me propose de participer a un de ses cours le lendemain. Je me retrouve donc devant 20 eleves de 10 ans, a raconter ma vie en anglais et a repondre a leurs questions (ma couleur preferee par exemple), a parler francais et a leur montrer le pas de base de salsa!! Leur anglais est impeccable, je ne fais aucun effort pour adapter mon anglais… La nouvelle generation va decidement etre tournee vers l’exterieur du pays !

Mon programme est charge ensuite : je dois retrouver Sukas pour visiter l’atelier de fabrication de tissus batik de Mme Ratna Dewi avant d’aller prendre mon bus pour Pekalongan. En arrivant devant l’atelier, nous apprenons qu’il a demenage et repartons donc en chasse ! Nous le localisons enfin pour constater que ce ne sont pas les bons motifs batik ! Mais c’est une entreprise serieuse aupres de qui je pourrai passer commande car ils sont habitues a exporter.

Sukas me depose enfin au bus et je dois retrouver Erwin a mi-chemin car lui revient de Jogja. Cela nous permet de faire une partie du voyage ensemble et d’apprendre a nous connaitre !

Route du batik

J – 8 jours avant le grand départ pour l’Indonésie, à la rencontre des tissus batik ! Voici où j’en suis de mes préparatifs :

Les étapes de mon périple indonésien à la rencontre des tissus batik

« La Route du Batik de Tissus du Monde »

Mon périple s’annonce haut en couleurs, avec :

  • une arrivée à Jakarta (visite d’une entreprise et d’un marché), où je passe 1 jour 1/2,
  • 3 jours à Bali, pour visiter les marchés où tous les tissus d’Indonésie sont rassemblés afin de proposer aux touristes de l’île, la plus vaste palette possible de tissus batik,
  • 3 jours à Yogyakarta
  • 2 jours à Solo
  • 5 jours à Pekalongan, LA ville du batik,
  • 2 jours à Jakarta pour compléter mes emplettes si besoin est !

Même pas 3 semaines pour en découvrir un maximum sur le tissu batik, tissu ancestral et traditionnel, ainsi que sur les différents modes de fabrication du tissu batik, depuis la méthode batik tulis jusqu’à l’imprimé de batik.

A chaque étape je dors chez l’habitant, afin de m’immerger au mieux dans la culture locale. Chaque personne chez qui je loge est enthousiaste à l’idée de me faire visiter l’atelier de fabrication de tissu batik d’un ami, parent, collègue !… L’accueil s’annonce chaleureux !

Suivez-moi dans cette aventure !