1er achat de tissu batik

Ca y est, je suis enfin tombee sur un magasin qui proposait un nombre consequent de jolies etoffes en tissu imprime batik  !! Je vous les garde au chaud !!!

1er achat de tissus en batik imprime

1er achat de tissus en batik imprime

Publicités
Plage de Sanur a Bali

Bali me voila !

J’ai decide de partir rapidement pour Bali : inutile de m’attarder a Jakarta. J’ai choisi l’avion pour gagner du temps : pour 1h40 de vol, je me retrouve a voyager 8h !!! Mais ici le temps n’a pas la meme valeur alors j’en profite pour lire, apprendre l’indonesien et rever !

A mon arrivee a Bali, je suis accueillie par Anto. J’ai en effet choisi de dormir chez l’habitant afin de m’immerger dans la culture et d’etre au plus proche des indonesiens. De fait, il s’avere que c’ est par le biais de mes hotes que j’obtiens le plus d’informations et de soutien !

Chez Anto (en rouge) avec Topo (en blanc)

Ainsi le colocataire d’Anto (Topo) m’apprend que demain nous visitons un atelier de fabrication de tissus batik.

Nous passons la soiree entiere a parler de mon projet, comme si c’etait notre projet ! Quel incroyable sens de l’entraide !

Anto habite une chambre tres vetuste dans une petite copropriete ou tout le monde ‘vit ensemble’. On oublie tres vite le cote spartiate du lieu tant l’ambiance est chaleureuse. Le voisin est un artiste et sa copine fait du tissu. L’autre est organisateur de mariages, et un autre organisateur d’evenements. Tout le monde y va de ses questions dans un anglais plus que correct. Je me demande donc si ces gens qui sont clairement ‘eduques’ gagnent peu pour habiter ce type de chambre, ou si ces chambres sont cheres ou encore s’ils se moquent du confort et preferent garder leur argent pour s’acheter les ordis et les motos qu’ils ont tous. J’opte donc plutot pour cette derniere option et admire leur gestion des priorites ! Pour nous l’habitat est tellement important !

Je suis traitee comme une reine : Anto me reveille avec café et gourmandises locales ! Bon je n’aime pas tout et ai beaucoup de mal avec la puree de ‘green beans’ mais je me regale des boules de riz gluant a la coco ou encore de la pancake verte a la coco (oui, vert fluo !!).

une fete indonesienne s'organise dans l'atelier de fabrication de batik

une fete indonesienne s’organise dans l’atelier de fabrication de batik

Reunion avec des fabricants de tissus de batik imprime et faits main

Puis nous partons a 3 voir l’ami de Topo ! Il s’y organise une fete de famille . Mais le plus interessant se passe entre nous. Le pere du patron vient de Pekalongan, le berceau du tissu batik, et est un grand expert de tissus batik. Il a son atelier a Pekalongan et se dit l’ami du patron du tissu batik que je cherche !

Il me rencontrera donc a Solo et Pekalongan pour me montrer les ateliers de fabrication de tissus batik ou je pourrai acheter ! Je n’ose y croire et prefere attendre de voir avant de m’enthousiasmer, mais il me confirme que dans tous les cas je trouverai mon bonheur a Pekalongan donc je suis rassuree !

Technique d'impression sur sarong

Technique d’impression sur sarong

transport de tissus batik en moto

transport de tissus batik en moto

Tissus batik Majaz batik

Tissus batik Majaz batik

Apres quelques photos de teinture de sarongs, de transport de tissus batik et de tissus nous repartons, bien contents de cette rencontre ! Belles perspectives !

Plage de Sanur a Bali

Detente sur la plage Detente sur la plage de Sanur, Bali

Du coup, pour nous recompenser, nous partons a la mer pour que je profite au moins une fois des plages balineaises ! La mer est incroyablement chaude ! Changement total d’ambiance avec hotels grand luxe et touristes rois . Mais le cadre est somptueux.

Le soir Anto et moi rencontrons Rhino, un autre contact qui va m’accompagner a Yogyakarta ! Lui aussi m’a trouve un bon contact sur Pekalongan et nous rencontrons aussi son ami dont le pere a une usine sur Pekalongan ! Ca ressemblerait presque a la mafia tous ces reseaux ! Mais je suis bien contente que tant de personnes se mobilisent pour mon projet !

En rentrant, Anto, Topo et moi nous organisons une session decouverte de nos musiques respectives ! Topo connait presque les paroles de la chanson ‘Aline’ de Christophe !

Le lendemain je change d’hote. Avec Basya nous allons visiter les ateliers d’un de ses amis, M. Maryanta Sadewo, qui fait du tissu batik cap (tampon), du tissu batik tuli (main) et du tissu batik imprime main (different d’imprime machine). Tout est destine a l’export : Etats-Unis, Japon… Il me fait gentillement visiter ses differents ateliers de fabrication de tissus batik, je comprends ainsi un peu mieux la fabrication :

Fixation de la couleur pour le tissu batik

Fixation de la couleur pour le tissu batik

Impression du batik a la main

Impression du tissu batik a la main

Tampon pour faire la batik cap = tampon

Tampon pour faire la batik tchap (= cap = tampon)

Pose de la cire a la main avant la teinte

Pose de la cire a la main avant la teinte

Tissus batik tulis

Tissus batik tulis

  • Coloration de base du tissu et fixation la couleur
  • Impression main des motifs ou
  • Pose de la cire a la main avant teinture
  • Rincage
  • Sechage
Catalogue de tissus batik de Yanto Batik

Catalogue de tissus batik de Yanto Batik

Il me montre son catalogue afin que je decouvre toute son offre. Il m’invite a promouvoir ses services aupres de vous ! Sa marque est donc Yanto Batik et il est joignable au 0062 81337583513. Quant a moi je me reserve la possibilite de lui passer commande, mais l’an prochain seulement…

Apres il m’invite a partager son dejeuner et me regale a nouveau !!

Danseuse traditionnelle dans le temple Uluwatu

Danseuse traditionnelle dans le temple Uluwatu

Temple Uluwatu

Temple Uluwatu

Basya m’emmene ensuite visiter le temple Uluwatu ou nous assistons au coucher de soleil et a un spectacle de danses traditionnelles.

Au retour nous passons par la station balneaire de Kuta qui est un repere d’australiens bourres, je retrouve ainsi l’ambiance malsaine des plages asiatiques et me felicite d’avoir opte pour la vie chez l’habitant !

Selamat datang di Jakarta ! Bienvenue a Jakarta !

Me voila en Indonesie depuis jeudi 20 septembre ! La chaleur humide me le confirme des mon arrivee ! Plus d’accent sur la clavier ici, vous m’en excuserez !

J’ ai la chance d’etre attendue a l’aeroport, malgre l’heure tardive (23h30). Le comite d’ accueil est aussi chaleureux que la temperature ambiante : Christelle, la soeur de mon ami Patrice, qui vit a Jakarta et a eu la gentillesse de me loger et  Marianne, sa collegue de travail, qui s’est investi dans mon projet depuis la rentree scolaire ! En effet, Mariane et son beau-frere Wira m’ont programme une journee de recherche intensive : visite de marches, d’une usine…

Bien sur, a Jakarta cela veut dire : rester 1h30 dans les encombrements, visiter un marche pendant 1h, reprendre la voiture pour 1h30-2h, chercher desesperement l’usine dans la zone industrielle, y rester 1h et refaire le trajet inverse pendant 2h ! Cela me donne du coup l’occasion de m’amuser dans la circulation (comprenez = stresser !!) et de me reposer aussi : je suis arrivee la veille au soir…

chemise en tissu batik

Tous les indonésiens sont invités à porter du batik le vendredi.

Je profite aussi de ces trajets pour admirer les vetements en tissu batik omnipresents : le vendredi, les indonesiens sont invites a tous porter du batik ! Wira n’a pas hesite un instant !

Nous arrivons au marche et la 1ere deception : ils ont du batik, mais moins beau que celui que je vous ai montre…

2eme surprise : il est moins beau, mais il est en meme temps plus cher !

On repart donc le sac vide, mais un bon nasi goreng dans le ventre, grace a la nouvelle cantine qui a ouvert a l’etage 6 (oui, c’est un marche de 10 etages !!!)

Wira nous conduit ensuite dans une zone industrielle de la banlieue de Jakarta : ici pas de touristes, mais des ouvriers qui sortent de leur usine comme le feraient les ouvriers francais a la fin de leur horaire d’equipe. L’usine que l’on visite est potentiellement celle qui produit le batik tant recherche.

Le directeur est pret a nous recevoir et dispose d’un stock qu’il souhaite ecouler. Je suis surprise par son accessibilite et sa simplicite. Il nous parle de son business, de son histoire et semble ravi et honore de nous recevoir !

3eme deception a laquelle je m’etais pourtant prepare: il se passera plusieurs annees avant que je puisse travailler en direct avec une usine tant le minimum de commande est pour moi important : ils prennent commande a parti de 100m et ce voyage ci je souhaite rapporter 150m en tout !!

Reste a voir son stock et la je me rends immediatement compte que les tissus  sont du batik imprime mais pas celui que je prevoyais de trouver !

J’ai quand meme encore la possibilite d’en acheter a mon retour a jakarta, aussi voici quelques modeles, je les mets egalement sur Facebook et vous propose de cliquer sur j’aime si vous aimez ou de mettre je n’aime pas en commentaire. Je verrai ainsi efficacement si cela vaut la peine d’ en ramener !

Tissu 1 de l’usine de batik de Jakarta

Tissu batik 2

Tissu batik 3

Route du batik

J – 8 jours avant le grand départ pour l’Indonésie, à la rencontre des tissus batik ! Voici où j’en suis de mes préparatifs :

Les étapes de mon périple indonésien à la rencontre des tissus batik

« La Route du Batik de Tissus du Monde »

Mon périple s’annonce haut en couleurs, avec :

  • une arrivée à Jakarta (visite d’une entreprise et d’un marché), où je passe 1 jour 1/2,
  • 3 jours à Bali, pour visiter les marchés où tous les tissus d’Indonésie sont rassemblés afin de proposer aux touristes de l’île, la plus vaste palette possible de tissus batik,
  • 3 jours à Yogyakarta
  • 2 jours à Solo
  • 5 jours à Pekalongan, LA ville du batik,
  • 2 jours à Jakarta pour compléter mes emplettes si besoin est !

Même pas 3 semaines pour en découvrir un maximum sur le tissu batik, tissu ancestral et traditionnel, ainsi que sur les différents modes de fabrication du tissu batik, depuis la méthode batik tulis jusqu’à l’imprimé de batik.

A chaque étape je dors chez l’habitant, afin de m’immerger au mieux dans la culture locale. Chaque personne chez qui je loge est enthousiaste à l’idée de me faire visiter l’atelier de fabrication de tissu batik d’un ami, parent, collègue !… L’accueil s’annonce chaleureux !

Suivez-moi dans cette aventure !